(+33).02.33.42.03.22 ou (+33).06.47.51.02.69

Débarquement et bataille de Normandie

LES CIVILS TÉMOIGNENT

Ils étaient enfant, adulte, mère, curé, employé de ferme… Ils ont vécu la descente des parachutistes sur les marais de Carentan. Ils ont assisté aux affrontements. Ils ont subi. Ils ont souffert dans leur chair ou dans leur cœur. Ils n’oublieront jamais et ils vous racontent ici…

Il n’a pas toujours été facile de recueillir les témoignages de cette tragédie de 1944 en raison de la disparition d’un grand nombre de témoins civils ou militaires. Nous tenons à remercier chaleureusement toutes les personnes qui ont accepté de témoigner malgré la souffrance et les blessures qui n’ont pas été effacées de leur mémoire, qui nous ont montré leurs archives personnelles et qui nous ont ouvert leur cœur.

* Ces extraits ainsi que les photographies sont la propriété exclusive de Mr Franck Feuardent. Aucune utilisation ni publication n’est possible sans autorisation de Mr F. Feuardent

Témoignage du couple Bucaille du Manoir de Donville

Couple Auguste Bucaille

Monsieur et Madame Bucaille avaient totalement perdu la notion du temps pendant la terrible bataille de  Bloody Gulch en juin 1944. Aussi ils ne se souvenaient plus des jours précis des combats, à part le fait d’être au mois de juin 1944. Ils avaient remarqué les parachutistes américains qui se cachaient… Lire la suite

Témoignage du couple Chappey de Donville

Couple Chappey

Ils aperçurent des parachutistes américains la première fois le mardi 06 juin 1944. Madame leur apporta du lait et du beurre. Ils demandèrent la route de Saint- Côme. Ils restèrent jusqu’au 12 juin 1944 dans les champs autour. A partir du 12 juin les tirs d’artillerie s’amplifièrent et un obus américain tomba proche la maison… Lire la suite

Extraits du journal de l'Abbé Lecointe en 1944

L'Abbé Lecointe

L’abbé Ernest Lecointe (1888-1963) était une personnalité respectée de tous à Méautis lorsque la guerre éclatta en 1939. Passionné de culture, d’inventions et dévoué à son culte il tenait un journal quotidien qu’il ne cessa de remplir jusqu’à sa mort.Il ne ménagea jamais ses efforts pour aider ceux qui en avaient besoin. Lire la suite

Témoignage du couple Lemelletier ferme d'artilly

Couple Lemelletier

Un groupe de parachutistes américains fut repéré le 06 juin 1944 au matin, le long de la voie ferrée qui passait alors tout proche du manoir du Lude. La famille du quitter la ferme d’Artilly car les Allemands occupaient les lieux biens que les parachutistes américains soient seulement cachés à quelques mètres de la maison… Lire la suite

Témoignage de Madame Maloisel, ferme du grand Barhais

Madame Maloisel

En juin 1940 j’étais employée chez Monsieur et Madame Leforestier à la ferme du grand Barhais au hameau de Donville à Méautis, à moins de 100 mètres de la chapelle de Donville. Mon patron avait été mobilisé pour partir en guerre. Nous étions avec sa femme et ses enfants lorsqu’un obus tomba tout proche de la ferme… Lire la suite

Témoignage de Léon Lehay, La Chesnée, Méautis

Léon Lehay

Le 06 juin 1944 les parachutistes américains étaient descendus derrière la maison. Le matin du 06 juin vers 8 heures j’étais avec un instituteur et quelques camarades de mon âge pour aller chercher notre jument lorsque nous découvrîmes un container avec un parachute qui était tombé dans notre champ… Lire la suite

Témoignage de Jack Lemelletier, ferme d'Artilly

Jack Lemelletier

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 nous avons entendu de fortes explosions dans le ciel. Le lendemain matin mon père a découvert 7 parachutistes américains qui se cachaient tout proche de la ferme du Lude, le long de la voie ferrée. Il leur conseilla de se tenir à l’écart de la ferme mais ils ne suivirent pas ses conseils… Lire la suite

Témoignage de Louis Senoville, 21 ans en 1944

Louis Senoville

Je travaillais dans la ferme de mes parents, au lieu-dit la Croix Capée et qui porte aujourd’hui le nom de la croix de Méautis . Les Allemands n’occupaient pas notre ferme mais ils venaient demander du ravitaillement pendant l’occupation. En 1943 je devais me présenter pour le STO. J’ai refusé d’y aller… Lire la suite

Témoignage de Yvette Tesson, blessée accidentellement par une grenade américaine

Yvette Tesson

Vers le 13 juin quand il y a eu la bataille de Donville mes parents, comme beaucoup d’autres avaient creusé un abri dans le champ en face de la maison dans une ancienne mare à sec. Nous étions réfugiés dans cet abri et les obus tombaient de toute part lorsqu’un obus tomba sur notre maison sans toutefois la détruire. Lire la suite

Témoignage de Raoul Lepleux, apprenti boulanger à Carentan

Raoul Lepleux

Nous voyions les civils « prendre la direction de la campagne » car il y avait déjà des blessés graves et des morts. Mon patron m’a demandé de partir car nous ne pouvions plus faire de pain et cela commençait à devenir dangereux. J’ai donc pris ma bicyclette pour retourner à Méautis chez mes parents qui étaient eux-mêmes boulangers. Lire la suite

Témoignage de Marie Saint, 10 ans en 1944

Marie Saint

J’ai vu la première fois les Allemands en juin 1940  passer le long de notre café sur la grande route de Carentan à Périers. Je les revois avec leurs side-cars et leurs uniformes vert de gris. Certains étaient des officiers. Ce qui m’a impressionné ce sont leurs bottes en cuir car peu de gens en portaient dans le coin, à part ceux qui faisaient du cheval… Lire la suite

Témoignage André de PIerrepont de Méautis

André de Pierrepont

Nous sommes restés jusqu’au 15 juin 1944 : pendant la bataille de Carentan puis de Donville nous avons vu arriver en premier lieu les parachutistes allemands venus dans un premier temps surveiller ceux qui plantaient les « asperges » de Rommel dans les marais, puis le vendredi 09 juin les soldats Mongols et enfin les SS… Lire la suite

Témoignage de Bernardette Robert, 8 ans en 1944

Bernardette Robert

Mes souvenirs se précisent en 1944. Je me souviens qu’il y avait une effervescence à la maison. Et effectivement les parachutistes avaient atterri ce jour là. Nous regardions par les fenêtres et nous avons aperçu toutes ces toiles rouges et vertes dans les arbres. Nous pensions que c’était des draps car nous n’avions jamais vu de parachutes de notre vie. Lire la suite

Comprendre, apprendre, découvrir… c’est ce que vous propose Franck Feuardent actuel propriétaire du Manoir et du Musée Mémorial de Bloody Gulch. Lors des visites guidées, vous échangerez avec lui sur la bataille de Normandie, Bloody Gulch, le débarquement. Il vous parlera de ces témoignages qu’il a recueillis auprès de ceux qui ont fait l’Histoire dans la région de Méautis et Carentan.

 
Share This